Même si cela n’apparait pas vu de l’extérieur, ces nouvelles enceintes ont un mode de fonctionnement complètement différent des systèmes existants.

Ici le haut-parleur de grave est essentiellement couplé à une ligne acoustique courte et ne travaille pas avec le volume de l’enceinte. Cette ligne raccourcie, qui n’est pas non plus un mode quart d’onde, dispose d’une fente pour amener l’accord et l’adaptation acoustique aux fréquences basses.

Cette disposition cumule plusieurs avantages :

  • Il n’y a plus de son de boite, les transitoires dans les basses sont reproduites sans trainage.
  • La ligne à l’arrière du HP est de grande surface et l’adaptation d’impédance acoustique est optimale ce qui donne à l’ensemble un excellent rendement dans les basses pour des dimensions faibles.
  • On évite le son de tuyau des enceintes en quart d’onde car la ligne est très courte, on s’approche des charges du type baffle plan. Les résonances résiduelles sont repoussées au-dessus 450Hz et sont facilement absorbées par un piège acoustique intégré dans le noyau de la ligne.
coupe-enceinte-HEL
Vue en coupe d’une enceinte selon le procédé Solen « Hybrid Enclosed Line »

Modélisation du principe HEL

Le circuit équivalent simplifié de l’enceinte HEL est décrit ci-contre.
La fente entre la ligne et le dos du haut-parleur est le cœur du système. C’est cette fente qui fait toute la différence avec les traditionnelles bass-reflex.
On peut voir les simulations comparées HEL vs BR ci-dessous.
Pour chaque simulation, les paramètres utilisés sont ceux du modèle HELios équipé d’un haut-parleur Scanspeak 6.5
 ».

circuit-HEL

Réponse impulsionnelle :

La simulation montre le comportement sur une salve d’impulsion à 100Hz en entrée de l’enceinte.

reponse-impulsionnelle-HEL

Avec l’enceinte HEL, les impulsions sont parfaitement reproduites alors que la sortie acoustique des enceintes bass-reflex montre des fronts de montée arrondis et retardés.

reponse-impulsionnelle-HEL-2

Le système Solen HEL est déposé par F. Gautier et D. Galazzo.